Les étapes pour souder au chalumeau plombier

Il existe différentes étapes à passer pour souder comme il faut des métaux au chalumeau plombier. Découvrez ce qu’il faut savoir.

Comment souder au chalumeau plombier ?

Le chalumeau fait partie de l’outillage pour faire de la soudure dans les règles de l’art. Il y a un chalumeau spécial qui a été conçu pour faire de la soudure de plomberie. Il s’agit du chalumeau plombier. Mais comment ce type de chalumeau s’utilise-t-il pour souder ? Déjà, des préparations de support pour les travaux au chalumeau sont à prévoir. L’allumage du chalumeau plombier s’ensuit pour finir par le réglage de celui-ci.

Préparer un support de chalumeau plombier

Pour souder au chalumeau plombier, il faut bien se préparer. Il est question de faire quelques préparations avant de commencer les travaux de soudure. Les préparations consistent ici à mettre sur pied un support sur lequel les travaux vont se faire. Cela veut dire que vous allez construire un bon espace de travail où vous pourrez placer les pièces à souder.
Il est tout d’abord recommandé de se trouver un support non inflammable. Celui-ci est à nettoyer avec du papier de verre à grain fin avant d’être utilisé. Propre, il sera bien plus pratique à utiliser. Dès que le support est à portée de main, il faut assurer qu’il soit bien maintenu. Vous devez dans ce cas le maintenir à l’aide des serre-joints ou des étaux. Ainsi, le support ne risque pas de s’effondrer ou de bouger lorsque vous travaillez sur les pièces à souder. Un grand établi de travaux n’est pas de refus. Il faut en effet une place assez grande autour des pièces à souder. Le soudeur pourra se déplacer sans aucune gêne en toute liberté pendant la réalisation des travaux autour des pièces à souder et des robinets.

Allumer la flamme du chalumeau plombier

L’étape suivante pour souder un chalumeau de plomberie est l’allumage de la flamme du chalumeau. Si le chalumeau mono gaz est facile à allumer, il n’en est pas de même pour un chalumeau de plomberie qui est un chalumeau bi gaz.
Le chalumeau plombier est composé de deux gaz : une bouteille d’oxygène et une bouteille d’acétylène. Vous avez donc deux bouteilles de gaz à mélanger. Il est également composé de la buse que l’on doit régler pour avoir un bon débit. Si on ne règle pas comme il faut la pression d’utilisation lors de l’allumage de la flamme, la pression va tout simplement chuter et il faudra tout recommencer.
Pour allumer la flamme, il faut ouvrir les deux bouteilles de gaz du chalumeau et penser à régler la pression d’utilisation du détendeur. On ouvre le robinet de l’acétylène sur le chalumeau en serrant 0,5 bars sur le détendeur pour finir par refermer le robinet. On refait la même chose sur le robinet de l’oxygène en optant cependant ici un réglage du détendeur à 1,5 bars. Quand la pression d’utilisation est bien réglée, il est possible d’allumer la flamme du chalumeau de plomberie. Pour ce faire, il faudra un allume-gaz à allumer devant le bec du chalumeau. Cet allume-gaz est à retirer dès que la flamme est allumée pour assurer votre sécurité.

Faire les réglages de chalumeau plombier

Mis à part les réglages lors de l’allumage de la flamme du chalumeau de plomberie, d’autres réglages doivent se faire. Il en est ainsi du réglage du dard, la partie bleue vive de la flamme qui est à 3000 °C au minimum. Au-delà de cette partie, il y a la zone de réduction et le panache à température réduite.
Pour régler le dard, il suffit de jouer sur les robinets d’oxygène et d’acétylène. Le but c’est d’atteindre la bonne taille de dard qui mesure entre 5mm et 8 mm. Si le dard a disparu ou s’il est bien trop long, vous avez certainement mal réglé votre chalumeau. Cela arrive surtout quand la répartition de l’oxygène et de l’acétylène contenue dans le chalumeau plombier n’est pas homogène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *